Journée de la prévention du suicide : T’engages-tu avec moi?

À toi que je connais et à toi que je ne connais pas. Que je ne connaîtrai peut-être jamais. À vous, mes amis, ma famille, mon entourage, mes collègues, à tout le monde.

À vous qui lisez ceci en ce moment, vous êtes en vie.

Nous sommes encore là. On ne peut pas savoir pour combien de temps encore, heureusement. Mais nous sommes encore vivant et quelle chance que nous avons.

Aussi stupide que cela puisse paraitre, on prend rarement conscience de ce cadeau qui nous est donné. Il y a un tas de personnes qui n’y sont plus, par la maladie, un accident, la vieillesse et parfois… par choix.

Aujourd’hui, je te demande de prendre 30 secondes de ton précieux temps pour constater que de tout ton être, tu respires, t’as des émotions, t’as des besoins, que t’es vivant.

Chaque jour on contribue à rendre notre vie encore plus belle et inspirante. Il y a des journées grises ou le ciel semble te tomber sur la tête. Il y en aura toujours de ça. Si tu as pris conscience des mauvaises journées parfois, c’est que tu as des bonnes journées à travers. Autrement, comment se rendre compte qu’une journée est déprimante? Mais mon ami, toutes ces journées sont essentielles. Les bonnes comme les mauvaises, aucune journée est inutile.

Ce serait de te mentir de te dire que la vie est facile. Que tu n’auras jamais à braver des tempêtes, à te battre, à tomber en pleine face, à te démolir et parfois même à ne plus avoir envie de cette merveilleuse chose qu’est la vie. Ce serait de te mentir.

Mais au fond, ce ne serait pas honnête de ma part de ne pas te dire que, la vie est une escapade douce et mélancolique. Que c’est un beau mélange de bons et de mauvais côtés. Ce serait encore moins honnête de te dire que plus souvent qu’autrement, ta vie pi la mienne sont belles. Qu’on va toujours trouver une solution pour affronter ces tempêtes, ramasser les dégâts, recoller certains morceaux du cœur, et surtout, se relever.

Mais tu ne seras jamais seul pour affronter tout ça.

Il y aura toujours quelqu’un qui t’offrira son épaule et son oreille. Pour que tu pleures et que tu parles quand ça ne va pas. Il y aura toujours quelqu’un. Et si parfois tu ne le vois pas, ouvre juste tes yeux un peu plus grands.

Il n’y a rien dont on ne guérit pas. Le temps est un doux remède. On ne pardonne pas toujours, mais on finit souvent par oublier. Simplement pour continuer de vivre, simplement pour se sentir vivant de tout son être.

Après la pluie, le beau temps. N’oublie jamais ça. Ça peut être long, mais quand le moment sera bon, il va venir à toi. Ne laisse jamais tes propres démons prendre le contrôle de ta tête. C’est un combat que tu dois mener. Toi, contre eux. Ils ne seront jamais aussi forts que tout ton mental. Ce n’est pas un combat gagné d’avance, mais s’il te plait, met au moins toutes les chances de ton côté.

Si tu te sens proche de l’échec, trouve-toi un partner. À deux, on est souvent plus fort. Il y aura toujours quelqu’un, je te l’ai dit.

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie
Raconte-moi qu’on puisse trembler ensemble

Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus

Raconte-moi qu’on puisse crier tout bas

Crier tout bas, cœur de pirate

Le 10 septembre prochain, c’est la journée mondiale de la prévention du suicide. Cette année, je m’engage. Je souhaite réellement faire au moins une petite contribution à cette journée.

Au Québec, 3 personnes par jour meurent d’un suicide. 8 autres sont hospitalisées par tentative. C’est trop. Trop de vies qui veulent s’abandonnées. Trop de personnes proches blessées. Le suicide n’est pas un crime, sauf envers les personnes qui t’aime. Tu ne veux pas les blesser. Tu ne veux pas TE blesser. Le suicide n’est pas une option. Il y aura toujours une solution.

Je suis très sensibilisée à cette cause. Non, je ne suis pas spécialiste du domaine. Non, ma vie n’est pas parfaite, loin de là. Mais elle est belle aussi, parce que chaque jour, j’y contribue. Parce que chaque jours mon entourage me rend encore plus épanouie. Parce que chaque jour, je me donne la chance de vivre encore.

Si avec ces mots j’ai pu sauver au moins trois vies aujourd’hui, je te remercie. Je suis certaine qu’ensemble, on peut tout faire une différence puisque personne n’a dit que ce sera facile, ils ont seulement dit que la vie valait la peine d’être vécue.

prevention.jpg

S. xox

Publicités

Une réflexion sur “Journée de la prévention du suicide : T’engages-tu avec moi?

  1. Ping : LPS Xpress – Le tout premier de l’année! – La Petite Simpliste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s