Mis en avant

Contribuer à l’avenir de demain… dans notre quotidien!

Par Suzie
Photos : La Cardinal Photographe

Avez-vous cette même chance que moi?

Celle d’habiter dans la magnifique Ville de Québec? Que vous ayez répondu oui ou non, que vous y êtes résident ou que vous nous voyez avec vos yeux de touristes, sachez que notre belle ville risque de faire parler encore plus d’elle et de se tailler une place de choix sur la mappemonde, avec son grand projet qui s’en vient!

Vous savez de ce dont je vous parle, right? Oui, CE projet qui est sur toutes les lèvres : le tramway, le réseau structurant, la nouvelle façon de voyager à travers la ville – appelez-le comme vous voulez, mais vous savez de quoi je vous parle! Et aujourd’hui les Simplistes, j’ai la chance et l’honneur de vous en parler un peu plus mais surtout, de vous faire voir ma vision de la chose et ma façon bien à moi d’inclure dans mon quotidien, des petits gestes écolo qui feront une différence dans l’avenir de demain. Qui est, d’ailleurs, pas si lointain!

Abordons directement le sujet ; prenez-vous le transport en commun? Connaissez-vous tous ces avantages? L’avez-vous du moins déjà essayé? Certains en sont adeptes lors des grands événements dans la ville – puisqu’il nous transporte beaucoup plus facilement que la voiture – certains sont abonnés à l’année, puisqu’ils l’utilisent pour aller travailler, certains n’ont que ce moyen de transport dans la vie et en sont vraiment ravies et… malheureusement, certains en ont peur, mais l’ont jamais vraiment expérimenté!

Trop de monde? Trop compliqué? Trop cher? Ayayaye! Si ce sont ces arguments qui vous repoussent bien loin des portes du Métrobus, d’un train de banlieue ou d’un Tramway, vous n’êtes plus sur la route mais dans le champ mes amis! Le transport en commun a été mis sur place dans plusieurs villes – des plus petites jusqu’au plus grande – partout dans le monde pour faciliter les déplacements de tous et chacun mais aussi pour donner un plus accès à chaque personne qui se doit de se déplacer pour travailler, pour se rendre au café, pour ne pas trop marcher et s’user les pieds, bref, vous avez pigés! Et la bonne nouvelle là-dedans c’est que nous, fiers résidents de la Ville de Québec, nous sommes choyés avec nos amis de chez RTC!

Mais nous le serons encore plus d’ici quelques années avec un nouveau Tramway! J’ai déjà hâte d’y monter moi! Et vous?

Personnellement, j’utilise le transport en commun assez fréquemment. Pendant plusieurs années, j’ai voyager en bus pour aller travailler. Le moins que je puisse dire, c’est qu’il n’y avait que des avantages : économiser beaucoup d’argent (avec un stationnement à 150$/mois dans la Vieux-Québec, oui, j’économise pas maaaal!), pouvoir relaxer en me rendant et en revenant du boulot au lieu de sacré après le trafic et même pouvoir faire la sieste et ahhhh! Honnêtement, il n’y en a pas d’inconvénient. Well, tout ça pour dire que maintenant, je l’utilise plus souvent pour me rendre à des événements et lors des tempêtes, le RTC me sauve tellement souvent! Merci, merci, merci!

Maintenant, mes amis, si vous utilisez déjà les services des transports en commun de votre ville, bravo! Continuez! Vous contribuez à un avenir plus vert et meilleur. Et pour les autres amis, qui ont une petite ou grande peur de ce type de transport ou que vous n’ayez pas eu la chance dans votre vie de l’utiliser, je vous ai préparer quelques arguments ou plutôt, je vous partagerai ma vision de l’utilité du transport en commun afin de faire de vous, de nouveaux utilisateurs! 😉

En utilisant le transport en commun, vous en retirez que de bienfaits dans votre quotidien :

  • Nous sommes choyés à Québec : le réseau de transport en commun est hyper développé et bien organisé. Vous pouvez facilement vous rendre d’un bout à l’autre de la ville de manière rapide, sécuritaire et efficace. Lors des tempêtes, je vous assure, ça sauve une vie! Sans parler du fait qu’il y a un très grand nombre d’horaire, des Express aux heures de pointe et une voie réservée au bus, ce qui vous permet justement de vous rendre au travail ultra rapidement!
  • Vous économiserez : avec le prix de l’essence toujours à la hausse, je vous assure que ça fait une bonne différence. Pour avoir calculer le tout, annuellement, ça vaut vraiment la peine. Vous pourrez vous payer un voyage dans le sud avec vos économies! Mis à part l’essence, il y a souvent une vignette de stationnement à payer au bureau, sinon un stationnement journalier en ville ou pire… un remorquage! (Je sais aussi ce dont je parle…god!) Une passe de bus, c’est simple : on se la procure une fois par mois et c’est réglé. D’ailleurs, plusieurs employeurs offrent la possibilité de renouveler automatiquement votre abonnement à chaque mois et de prendre la cotisation directement sur votre paie. Sans parler du fait que vous obtenez un tarif promotionnel en même temps. Wow, sérieusement, vous y pensez encore? Parlez-en à votre patron, puisque c’est toute qu’une solution!
  • Vous bougerez davantage : on passe déjà la journée assis au bureau… Prenez l’air et profitez en pour calculer le nombre de pas quotidien que vous faites pour vous rendre à votre bus ou la distance entre votre arrêt et le bureau! Vous arriverez au travail hyper zen et en pleine forme!
  • Vous serez moins stressé : comme mentionnez ci-haut, le temps de transport entre la maison et le bureau vous permettra de faire le vide et de vous reposer avant ou après d’arriver au bureau. Pas besoin de gérer le trafic, les feux de circulations, les accidents… Profitez de votre tête pour admirer le paysage au lieu de focusser sur toutes les voitures trop pressées! Moins de trafic et de gestion = moins de stress.
  • Finalement, vous allez contribuer à votre manière, à un avenir plus vert : avec tous les bienfaits que le transport en commun a sur l’environnement et votre santé, vous verrez et ferez la différence! Il y a tant de moyen de transport plus écolo que d’être seul dans notre auto… Pensez au vélo, au bateau, au bus, au métro… Rendez-vous plus efficacement, plus écologiquement et plus rapidement de votre point A à votre point B. Et n’oubliez pas que vous serez moins stressés et qu’en plus, vous économiserez!

Alors, que ce soit pour le travail, pour vous rendre à un festival ou au Carnaval, il y a certainement un trajet près de chez vous qui vous y amènera. Téléchargez l’application RTC ou visitez le site Web, toutes les infos y sont bien détaillées, vous ne pourrez pas vous tromper! En plus de l’application mobile, il y a même un bureau d’information en plein centre-ville!

En y adhérant, vous contribuez vous aussi à construire un plus bel environnement avec des transports moins polluants, moins d’effets de serre également mais vous participez aussi à un grand projet d’innovation. Toujours plus de trajectoires, plus de places, plus de solutions… Vraiment, la Ville de Québec travail fort pour tout mettre à notre disposition. Je vous invite d’ailleurs à consulter le site web du nouveau projet qu’à la ville afin de mieux comprendre tous les privilèges et toutes les solutions que le réseau structurant ajoutera à vos vies et à celle des touts-petits! Cliquez ici : www.reseaustructurant.info .

Alors, après tous ces beaux arguments, êtes-vous prêt à embarquer dorénavant?

Allez, tous ensemble pour un grand pas en avant!

Suivez-moi sur les différents médias sociaux pour voir mon implication et ma façon de profiter du transport en commun!


*Cet article est commandité par la ville de Québec

30 ANS .

Aujourd’hui, nous sommes le 29 novembre 2019 et… j’ai 30 ans.

Oupelaye!

Hein?

Ben voyons! Déjà?

Ben oui… Si je fais le calcul depuis mon année de naissance, ça revient pas mal encore et toujours à… 30 ans!

Bon, bon, bon… J’entends déjà les plus vieux dire : «Attend d’en avoir 60!» «Arrêteeeee, t’es encore toute jeune!»

Oui, oui et oui. Je sais. Je sais tout ça. Sauf que moi, mon p’tit gros de 30 ans me fait trembler. Il me fait capoter un peu aussi. Il me fait pleurer mais il me fait aussi sourire et même rire. C’est bon signe ça, j’imagine?

Certains diront que l’âge, ça à pas d’importance. Moi j’y accorde de l’importance pour me situer quand même. De comprendre le pourquoi de mes nouveaux «petits bobos» du pourquoi ça me prend 3 jours me remettre d’une brosse au vino blanco, de mes vendredis soirs pantoufles et DIY à l’occasion, héhé… Oui, je m’autorise ce genre de chose et je me pardonne toujours de plus en plus quand je sais que je vieillis aussi de plus en plus! Oh lala, me suivez-vous encore?

Mais moi, ce que je pense, c’est que l’âge, c’est dans la tête et dans le coeur. Qu’il faut vivre sa vie comme on veut la vivre et non comme on devrait la vivre. Ce n’est pas parce que j’ai 30 ans que j’aurai nécéssairement un enfant, ni même une maison, ni même la job de mes rêves. Of course, I swear but… je prends mes 30 ans comme ça, tout légèrement finalement et je me laisse guider au gré de ma maturité, de mes envies, de mes valeurs et de mes visions. Je ne souhaite pas me stresser en pensant aux 10 prochaines années et je ne souhaite pas non plus vivre que dans le passé. À 30 ans, je me choisi en tant que femme, en tant que fiancée, en tant que fille et que soeur, en tant qu’amie, en tant que tous mes beaux rôles qui me sont attribuées jusqu’à maintenant, depuis 30 années.

OUI! Les choses plus sérieuses (boulot, bébé, mariage?! je sais pas trop!) se placeront à travers ces belles et riches années qui m’attendent. Mais… je veux que la vie se place naturellement. Aussi simple soit-elle, avec de la douceur et des fleurs… Je ne veux rien forcer, ni provoquer, je veux mériter les bonnes et les mauvaises choses qui vont m’arriver et rester fidèle à moi-même et à ceux qui me sont chères… C’est tout ce que je demande (demande? à qui? sait pas trop!) et c’est tout ce que je souhaite maintenant.

Parce qu’au fond, quand je repense à la petite fille de 8 ans que j’ai déjà été, à l’adolescente fâchée et pas gentille tout le temps avec mes parents (lol) de 16 ans que j’ai aussi été et à la jeune femme de 25 ans qui, il n’y a pas si longtemps j’ai été… et à celle que je suis finalement aujourd’hui, à 30 ans… Eh bien, je suis toujours la même. La petite Suzie qui aime la vie et les gens aussi! À la jeune femme de caractère qui sait se relever de par terre et qui ne se décourage pas malgré ses hauts et ses bas… À la petite Suzie qui, malgré ses 30 ans de vie, ressemble encore et toujours à une jeune femme de 21 ans et demi!

Ok, je sais, pour le physique ça risque de changer. Pi c’est ben correct de même. Finalement, à 30 ans, je me sens bien. Plus que ce que j’anticipais! Je me sens half and half : moitié jeune Suzie avec toutes ses folies et moitié jeune adulte Suzie, sérieuse mais pas trop non plus, qui fait son petit bout de chemin et qui souhaitera bientôt partager l’histoire de sa vie avec des touts petits.

Comme quoi la vie évolue, non? Au fond, 30 ans, c’est juste un chiffre. Je reste fidèle à moi-même, j’entame de nouveaux projets, je veux fonder ma famille et je veux être amoureuse et heureuse. Comme présentement. Tout simplement… Je veux rester aussi petite simpliste que je suis.<

Que je l’ai toujours été.

30 ans : on a encore beaucoup d’années à t’ajouter. Es-tu ready autant que moi? Je te promets que toutes ces futures années seront autant précieuses et me rendront autant heureuse que celles que je laisse un peu derrière moi… En quittant ma douce et folle vingtaine!

Happy birthday to me,

Suzie xox

Soyez gentil

Tu t’es levé du mauvais pied, t’as pas eu le temps de prendre ton café en matinée, ta journée est loin d’être celle que tu t’étais imaginé? Sois gentil quand même.

T’as un problème à la maison, un ami t’as déçu, ton collègue te laisse toutes les tâches et ça te mets hors de toi? Sois gentil quand même.

T’as perdu à ton match de hockey, ta blonde t’as trompé et t’as vraiment le goût de tout «peter»? S.v.p., sois gentil quand même.

Sois gentil avec ton prochain. Que ce soit une personne inconnue ou ta mère qui se retrouve devant toi, sois gentil. Pourquoi? Parce que ces gens, eux, ne connaissent pas ton histoire. L’histoire de ta journée «tout croche», l’histoire de ta dernière année durant laquelle on t’as brisé, l’histoire de ta vie tout simplement mon ami.

Tu ne peux pas leur en vouloir s’ils ne connaissent pas ton histoire.

C’est prouvé, de tous les côtés, parler de ce qui ne va pas fait toujours autant de bien au moral et à notre santé mental que de parler du fait que tu as remporté une médaille. Le savais-tu ça? T’es pas obligé de tout garder pour toi. Dans ton petit coeur et dans ta tête trop pleine, tsé.

Sois gentil aussi avec tes amis que tu croiseras aujourd’hui. Avec tes profs, avec le monsieur qui te tiendra la porte pour entrer au dépanneur et même avec la madame qui te fera payer ta liqueur. Car, je t’apprendrai bien mon petit que tu n’es pas mieux qu’eux. Tu ne peux pas leur en vouloir parce qu’ils ne trouvent pas les bons mots pour recoller tes morceaux détachés, je sais, mais je te répète qu’ils n’ont pas la moindre idée de ton histoire mais aussi, il y a une autre partie.

Qu’on a souvent tendance à oublier, quand on se sent brisé.

On se dit qu’on ne pourra pas tout surmonter, seul c’est trop dur d’y arriver et pourtant… à personne tu n’as envie d’en parler. Tu te referme, tu penses juste à toi. Mais la vie et la planète n’arrête pas, elles.

Oui, même quand toi tu vas mal, il y a encore des gens qui vont autant mal que toi. Est-ce que tu leur a poser la question, malgré tes frustrations, à savoir comment ils vont?

Sois gentil avec les personnes que tu croises à chaque moment de ta journée sur ta route. Sois gentil avec tous les humains qui t’apporteront quelque chose dans les mains, qui te feront grandir ou juste rire. Car ils souffrent peut-être eux aussi. Lorsque tu parles à ton commis d’épicerie, est-ce que tu te pose la question à savoir comment il va, lui? Est-ce que ses parents l’ont abandonné lorsqu’il est né, est-ce que son enfant l’aime autant qu’il peut l’aimer, est-ce qu’il a déjà commis des gestes qui ne peuvent se faire réparer?

Tu n’en sais rien. Tout comme la fille qui est devant toi et qui s’est déjà peut-être fait violer et torturer. C’est un exemple extrême, je l’approuve, mais c’est pour te faire comprendre à quel point qu’on en sait rien.

Tout le monde cache ses écorchures. Parce qu’on a pas envie d’embêter les gens avec nos petits problèmes du quotidien… Mais qu’en est-il de se faire juger sans que les autres connaissent notre histoire?

As-tu déjà pensé à tout ça? Que d’être bête avec une personne peut changer le restant de sa journée, tout simplement parce que c’est lui que t’as fait payé, dû à ton petit café oublié en matinée?

Sois gentil. Personnes ne mérite notre souffrance. Notre mal qu’on se fait à nous-même. Autant plus que tu ne mérites pas de souffrir seul et en silence. Tant que tu parleras, on pourra comprendre et être là.

Mais quand tu ne parles pas, on ne peut pas connaître ton histoire et partager ta peine. Parce qu’on en a pas la moindre idée.

Au même sens que tu ne connais pas les espaces vides dans mon coeur et dans ma tête. Mes questionnements face à cette vie, le chemin sur lequel je suis… Tu n’en sais rien. Alors sois gentil.

Je serai gentille. Soyez gentil.

Le monde serait tellement plus beau et tellement plus vivable si tout le monde pouvait penser ne serais-ce, qu’un peu plus loin… et un peu moins qu’à soi… Non?

Pensez à votre prochain et vous n’irez pas en enfer, c’est certain!

S. xox

Une p’tite douceur dans votre téléviseur!

Juste un petit «post» pour vous partager ma joie d’aujourd’hui, le mercredi 13 mars 2019, les simplistes! J’attendais cette date depuis un petit moment déjà.

Mais aussi, juste un petit «post» pour vous donnez le goût, pi ben comme il faut appart de ça, de vous «tapper» la nouvelle série de Sarah-Maude Beauchênes : Fourchette.

La série vous propose 10 courts épisodes d’une quinzaine de minutes, mais quinze minute remplies d’émotions. Parfois triste, parfois touchant mais surtout drôle. Oui, très drôle. Si vous connaissez l’auteur grâce à ses romans qui ont charmés la grande majorité des femmes que je connais et si vous avez eu la chance de lire Coeur de Slush, Lèche-Vitrine et Maxime, vous comprendrez que la série tv ne s’éloigne pas trop du même style et c’est tellement parfait! Bref, cliquez sur le lien ci-dessous pour vous gâter mes amies, vous allez adorer c’est certain! Et probablement aussi vous reconnaître dans plusieurs des situations que vit la belle Sarah mais aussi dans ses émotions, dans ses paroles et dans ses pensées.

La série est sortie aujourd’hui et est maintenant en ligne sur Tou.tv. En fait, cliquez dont juste ici, encore plus simple!
https://ici.tou.tv/fourchette

Passez une belle soirée! (je gage que vous allez finir la série ce soir)!

Partager

Vous voulez 20 % de réduction ? Utilisez le code promo SIMPLISTE20 lors de la commande! https://etsy.me/2XPP635

%d blogueurs aiment cette page :