Overdose

Par Suzie
Photos : La Cardinal Photographe
lps188

 

Et si on te laissait le choix entre toujours dormir ou ne jamais dormir? Toujours dormir, ce serait une vie assez plate. Ne jamais dormir, ça deviendrait probablement long et épuisant aussi.

Ces temps-ci, j’ai l’impression qu’il n’y a pas assez d’heures dans une journée. Je veux tout faire et tout gérer en même temps. Tu sais comme moi que c’est juste… impossible. Et pourtant moi, le lâcher prise, j’ai plus que de la misère avec ça. Ça fait que, j’accumule, j’accumule et j’accumule encore, jusqu’à ce que je me sente en overdose… d’émotions.

6.jpg

Je travaille 40h par semaine dans un bureau, j’ai le blogue, ma famille, mon chum et mes amis. J’essaie, du mieux que je peux, gérer tout ce que ça implique avec un minimum de qualité.

Je ne veux pas décevoir personne, et je ne veux pas ralentir non plus. Mais parfois, sans même le vouloir, ça arrive toute seul. Ton corps t’envoies des signes ou ton entourage te le dis. Dans mon cas, quand j’en ai par-dessus la tête et que je suis crevée, c’est mon humeur qui en mange un coup. Ceux qui me connaissent bien savent très bien ce que je veux dire. (J’ai jamais fait de meurtre).

Je ne suis pas le genre de fille qui cache ses émotions. Tu peux le voir au travers de mon blogue. D’ailleurs, lorsque je publie des billets comme celui-ci, je dois être prête à assumer le fait qu’il y a des proches qui me suivent. Par contre, pour moi, un article est toujours plus crédible lorsqu’il est écrit avec son cœur au lieu de sa tête. J’essaie de garder une relation intime et professionnelle avec le blogue et vous en même temps. Cependant, mes meilleurs articles (selon les statistiques de ma page Facebook et de mon blogue) sont ceux que j’ai écrit en 10 minutes avec toute mon cœur et parfois, mes larmes.

Bref, revenons à nos moutons. Je voulais simplement que ce soit clair entre vous et moi.

Les derniers temps ont été amusant mais épuisant. J’ai participé à beaucoup de projet et d’événement pour entre autre le blogue, justement. J’adore ça, je ne veux pas arrêter. Mais j’aime aussi mon travail de bureau. Je ne veux pas sacrifier la qualité de celui-ci. J’aime encore plus mes amis et ma famille. Je veux passer le plus de temps possible avec eux. Alors, comment puis-je arriver à respirer un peu mieux et à me détendre? Les choses que je fais au quotidien sont mes passions. Il est dur d’établir des priorités à travers celles-ci. Ces occupations font toutes parties de moi. Je ne veux pas les laisser tomber, me laisser tomber.

L’étape de la prise de conscience est déjà un bon départ. Dernièrement, un gros paquet de choses autant positives que négatives sont débarquées dans ma vie, pis ça, sans même cogner. Ce sont ces choses qui m’ont permis d’arriver à me dire : tu dois faire des choix. Tu dois passer à l’action. Oui, ta bouteille de vin t’aide. Elle t’aide à oublier que tu as du ménage à faire, le temps d’une soirée. Le lendemain matin, tes tâches ne sont pas plus faite. Tu peux alors soit te racheter une autre bouteille de vin pour nier encore les faits, ou prendre ton courage à au moins une main, et passer à l’action.

9.jpg

Première étape : Éliminer toutes choses et ou personnes négatives de ta vie. Les relations toxiques sont souvent celles dans lesquelles ont investit le plus d’énergie, malheureusement. Au moment ou tu sens que la personne ou la relation en question ne t’apporte pas de bonheur, de bon temps et t’apporte plus souvent des larmes qu’autre chose, Q-U-I-T-T-E moi ça. Pas facile, je sais. Mais à quoi bon donner le meilleur billet de show à quelqu’un qui n’aime même pas le band? Perte de temps et de moments heureux.

Deuxième étape : Prendre du temps pour toi. T’as le droit d’être égoïste quand tu feel pas. T’as le droit d’aller t’acheter le plus gigantesque pot de crème glacée pi ne même pas en donner une bouchée à quelqu’un. Que ce soit de chocker tes amis pour te détendre avec un livre que tu laisses traîner depuis trop longtemps, de te faire une soirée girly avec toi-même, d’écouter de la musique ben ben forte et hurler ou pleurer pendant 1h, et ce, même si tu as 1500 messages textes entrant, prend le temps de le faire. Tu répondras plus tard, personne ne va mourir. Tu vas commencer à être bien avec toi-même le jour ou tu ne te sentira plus coupable pour rien. Et que parfois, tu laisseras passer ton plaisir en premier. T’as le droit, fille.

Troisième étape : Laisser sortir les émotions. Attention, on est sur une pente glissante. J’explique : si tu as quelque chose à dire à quelqu’un, qui te permettrait de te sentir mieux après et de te vider le cœur, tu peux lui en parler. Cependant, (oui, oui, c’est moi qui dit ça) si tu ne te sens pas prêt à le faire ou que tu vies trop de grosses émotions présentement, attend. Attend d‘être calmé et d’avoir réfléchis pour ne pas que ça sorte tout croche et que dans le fond, tu te sois encore plus enfoncé au lieu de régler les problèmes (j’suis si bonne pour ça, moi!) Tu vois, moi quand j’ai quelque chose à dire, je le dis. Je ne choisi pas souvent les bons mots ou les meilleurs moments pour le faire, mais je le dis! Il arrive que je sois impulsive comme ça. Pour moi, c’est normal. Je peux être blessante et te dire tes 4 vérités, mais 10 minutes après, je suis peace. J’ai déjà oublié. Ce que j’ai appris avec le temps, c’est que ce ne sont pas toutes les personnes sur la Terre qui sont comme ça. Alors, parfois, ça fait encore plus mal. L’autre forme de solution que je vais te proposer pour libérer ta tête et ton cœur de ses démons est l’art. Que ce soit par l’écriture, le dessin, la création de n’importe quoi, dans lequel tu as un minimum de talent, ça fait du bien. Et ça fait parfois moins de ravage aussi, héhé. L’important dans tout ça, c’est que tu dois partager ta tristesse ou ta colère au travers quelque chose qui t’apporte du bien.

Quatrième et dernière étape : LET IT GO. Étant une personne qui veut tout contrôler, je sais que je ne peux pas. J’essaie, du mieux que je peux, laisser aller les choses. Oui, je l’avoue, je crois au destin et au fait que la vie fait bien les choses. Si quelque chose t’appartient ou est fait pour toi, il n’aura aucune raison de te quitter. So, belle fille, prend deux-trois respires (n’oublies pas d’expirer aussi) et dit toi que le temps arrange souvent bien des choses. Lâche prise sur ce que tu ne peux pas contrôler et garde le focus sur les bons côtés de toi. Même chose pour ton entourage. Investit tes énergies avec les gens qui se battent pour avoir le meilleur billet de ton show. Pas ceux qui peuvent se le procurer juste parce qu’ils ont plus d’argent que plus de cœur.

Oh et dernière chose, soit un peu plus YOLO (ça se dit tu encore ça?) les plus belles choses de la vie sont souvent imprévisibles… et n’arrivent pas pour rien! 🙂

21suzie3

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s