Le sac à dos de ta vie

Par Suzie
lps73

Nous dégageons tous quelque chose lorsque nous entrons quelque part. Il y a de ces choses que nous démontrons qui se voient plus rapidement que d’autre. Je pourrais donner ici comme exemple, la tristesse ou la bonne humeur. Il ne suffit que de regarder le visage d’une personne pour le voir. Et ça, sans même la connaître réellement.
Ce genre d’état d’âmes se voit directement, au premier contact. Par contre, certaines choses que nous avons en nous se voient moins bien à l’oeil nu. Nous nous efforçons de cacher derrière notre armure certains de nos défauts, de nos sentiments ou de nos histoires. Pis c’est ben correct comme ça.
J’aime bien dire que chaque personne a son propre sac à dos. Celui que l’on traîne à partir de notre naissance et probablement jusqu’à notre mort. Chaque caractéristique qui nous décrit sont placés dans ce sac à dos. Les événements marquant de notre vie aussi. Il y a certaines choses que nous pouvons choisir de mettre dans notre sac, d’autre non. C’est à partir de tout ce qui se retrouve à l’intérieur de ton sac à dos que tu es devenu la personne que tu es.
À quelque part entre la mi-vingtaine et la trentaine, ton sac commence à contenir beaucoup de bagage. Tu dois parfois même faire une sélection très stricte de ce que tu peux ajouter dans ton sac. Il ne faut pas qu’il devienne trop lourd à devenir insupportable pour tes épaules, car nous avons encore un tas d’années devant nous. Il faut donc faire ses choix intelligemment de sorte que si tu décides d’ajouter un nouvel événement ou même un souvenir de ta vie jusqu’à présent, il doit te servir et être rentable.
Il est aussi permis d’échanger, encore une fois, quand ça en vaut la peine et que tu es certain que tu n’auras plus à utiliser cette chose, un mal pour un bien et parfois… un bien pour un mal.
Tu piges ma vision du sac à dos de ta vie?
Je te donne un exemple. Si nous parlons de relation. À 25 ans, il y a des bonnes chances que tu aies déjà vécu une peine d’amour. Elle t’as foudroyée, déchirée et fait mal en maudit pendant des mois, voir des années. Ça prend du temps guérir. Tu as travaillé fort pour recommencer à vivre sans elle ou lui. Si tu as bien appris ta leçon, tu n’auras pas envie de vivre cette cassure une deuxième fois. Je reviens à mon sac à dos. Cette peine en question se retrouve à cet endroit. Tu la traîne avec toi très longtemps. Elle est lourde en maudit pi elle en prend de la place dans le sac. T’aimerais bien ça, la dropper à quelque part dans un roadtrip sur le bord de l’autoroute et de combler la place avec une nouvelle histoire d’amour qui prend un peu moins de place et qui est un peu plus légère.
Un jour, tu vas rencontrer quelqu’un qui va te plaire autant que celui ou celle qui t’as enlevé le goût d’aimer. Si tu es chanceux, ta nouvelle conquête va déjà avoir dropper de son sac son mal d’amour. Sinon, tu vas peut-être lui donner la force de le faire au même moment que toi. Malheureusement, dans bien des cas, nous ne sommes pas tous aux mêmes étapes de nos vies. Toi, tu serais peut-être prêt à dire Hasta never à cette peine et la sortir une bonne fois pour toute de ton sac. Mais l’autre… peut-être pas. Peut-être que les blessures sont encore seulement recollées avec un petit plasteur cheap. C’est donc pour ça, que plus souvent qu’autrement, les gens ne veulent pas s’engager et qu’une relation ouverte comble entièrement. On a eu tellement mal dans le passé qu’on se dit : oh no, plus jamais comme ça.
Le but est de remplir ton sac à dos de bonnes choses de la vie. Parfois, il faut traîner avec nous des trucs que l’on ne voudrait pas. Je dois dire par contre, que c’est souvent en se promenant avec quelques mauvaises histoires dans son sac à dos que l’on réalise à un moment que nous sommes en train de faire place à une meilleure et que c’est le temps de faire le ménage de son sac.
Dans mon sac à dos j’ai actuellement, un bon travail, des amis irremplaçables, une famille trop chouette, les restants d’une peine d’amour qui guérit avec le temps, de la méfiance et de la protection envers les autres, beaucoup de passion, des bons coups, quelques mauvaises décisions et un nerfs sciatique. Tu comprends que mes buts actuels sont de dire adios à cette vieille peine d’amour qui me donne l’air d’un pitbull qui mord quand je n’ai pas assez confiance et à mon nerfs sciatique qui me fait souffrir trop souvent. En ce qui concerne le reste, quand j’aurai trouvé quelque chose pour remplacer ces deux points négatifs, ils quitteront mon sac par eux-même.
Ce que je veux amener ici, c’est qu’autant positif que négatif, il y a des étapes de la vie qui sont obligatoire au sac. Le but s’étend sur la période de ta vie entière. Plus les années passeront, plus ton sac sera rempli de positif car, tu auras tiré plein de belles leçons et travailler fort sur toi pour l’embellir chaque jour.
Ce sac, tu le traîne dans l’expédition de ta vie entière. Tu n’es pas obligé de l’ouvrir et de le dévoiler à tout le monde. Ce sont tes choses à toi et c’est toi qui est maître de sa gestion. À quelques occasion, nous pouvons marcher avec seulement qu’un petit baluchon sur notre épaule. Évidemment, tu mettras les meilleurs côtés de toi et tes meilleurs coups à l’intérieur de celui-ci. Le baluchon temporaire, tu peux l’ouvrir à une nouvelle connaissance qui selon toi, deviendra un ami ou un amoureux. Puis, si ce qui se trouve dans ton baluchon lui plait, avec le temps tu pourras ouvrir le zipper de ton sac petit à petit pour lui faire découvrir ce que tu es réellement et de quoi ta vie a été composée avant lui ou elle.
Rendu là, soit vous refermerez chacun votre sac et aller prendre une destination différente en évitant de marché côte-à-côte ou, vous faite le choix de jeter vos deux sacs abîmés par les années et les blessures, conservez seulement les aspects positifs et échanger vos deux sacs pour un immense back-pack tout neuf à deux. Vos routes se poursuivent ensemble afin de cueillir sur le bord de votre chemin de nouvelles histoires et de nouvelles expériences inoubliables qui méritent de garder leur place dans votre sac pour le reste de vos jours.
Et toi, de quoi est rempli ton sac à dos?

27017175_10214465023357897_1419934971_os.25

Publicités

Un commentaire sur « Le sac à dos de ta vie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s