Par Suzie 
Photos : La Cardinal Photographe

Oh well! Cette semaine les simplistes, on vous a préparé un lookbook assez funky et qui sort de l’ordinaire.

20536284_10213127337476586_1210426688_o
Le chandail Wake ‘n’ Bake

Vous connaissez déjà mon amour inconditionnel pour les t-shirts à messages ou illustrations, n’est-ce pas? C’est vrai que cette année, j’ai eu la chance de rencontrer un bon lot d’entrepreneur qui ont ce point commun en tant que produit. Par contre, une chose est certaine : bien que ce soit des t-shirts assez simples, le degré d’intensité des messages passés est différents. Certains sont simples, d’autre sarcastiques, drôles, colorés… et certain sont… humm… plus cru? Plus trash? Plus véridique? Ouais, exactement! Et c’est à ce moment-là qu’on voit justement la différence des brands et qu’ils ont tous leurs manières uniques de rendre ces simples t-shirts tellement originaux et représentatifs. De toute manière, les t-shirts à messages, on les porte pour faire voir à monsieur et madame tout le monde le genre de vision de la vie que l’on a! Alors à vous de trouver le brand qui vous correspond le mieux!

Pour revenir à notre collaboration et la présentation du lookbook en question, c’est cette fois une fille de Montréal que j’ai eu la chance de rencontrer, de découvrir ses produits et de les porter fièrement depuis quelques temps. Parce qu’elle est unique en son genre, n’a pas peur du jugement, sait où elle s’en va et puis parce qu’elle a le nom de son quartier de tatouer direct sur le coeur, ce coeur qu’elle a directement à la bonne place également… J’ai eu un véritable crush pour La Fille d’Oshlag!

20536215_10213127339796644_201006857_o (1)
Le chandail La Fille d’Oshlag

La connaissez-vous? L’avez-vous déjà croisé dans le quartier Hochelaga? N’attendez pas de tomber par hasard sur elle, je vous invite à entrer directement dans son monde de créativité aujourd’hui et de la découvrir en tant que personne et par le biais de son brand qui ne laisse personne indifférent. (Enfin, c’est ce que je suppose!)

20535884_10213127337116577_643014510_o (1)

En quelques questions et en un lookbook qui présente ses 5 t-shirts, découvrez cette fille d’Oshlag, Marilou!

Entrevue LPS x La Fille d’Oshlag

LPS | Parle-moi de cette «Fille d’Oshlag»… Qui est-elle?

Marilou | «La Fille d’Oshlag c’est une fille qui à son quartier de tattouer sur le coeur (quartier Hochelaga-Maisonneuve, Montréal). J’adore l’ambiance, les gens et la façon qu’il a de toujours nous surprendre. Les gens on une image erronée de ce quartier, c’est un quartier remplit de vie, il y a toujours quelque chose qui arrive. Quand tu te promène dans Hochelaga tu reviens toujours avec une péripétie à raconter. Ça va de la rencontre avec la dame du coin sur son quadriporteur, à la bière prise sur la terrasse du Blind Pig, les meet de tamtam dans le parc et la vue du toît de mon immeuble sur les feux d’artifices du samedi soir.  La Fille d’Oshlag est une fille qui désire partager ses idées, sa vision des choses en dessin. Elle à envie de parler et qu’on l’entende, elle ne veut pas passer inaperçue. Elle est crue, elle ose et adore ce qu’elle fait.»

20590709_10213127269314882_1097922790_o (1)

20524306_10213127269074876_1265912789_o (1)
Le Chandail Want some pepperoni?

20524297_10213127276395059_2132146066_o (1)

LPS | À quel moment l’idée de fonder ton entreprise t’es venu à l’esprit? Et à quelle date exactement as-tu lancé ce projet?

Marilou | «La date d’anniv de La Fille d’Oshlag est le 7 juin. J’ai eu l’idée il y a un peu plus d’un an. Ça été une dure année, je dessinais ce que je ressentais, ensuite j’ai pris un cours d’impression textiles. Le lien c’est fait assez rapidement haha! C’est là que La Fille d’Oshlag à commencée à faire son bout de chemin dans ma tête».

LPS | Est-ce qu’il y a quelque chose que tu souhaites promouvoir par le biais de ton brand? Crois-tu qu’il y a une sorte de «message» à passer et à comprendre?

Marilou | «Le message principal est la libre expression je dirais… hum c’est sur que c’est tôt pour dire le message principal. je n’ai pour le moment que 5 modèles de disponibles mais si j’avais à donner des mots clés sur mes illustrations disponibles et à venir je commencerais avec : femme, trash, calembours, nightlife et l’art».

LPS | Est-ce que c’est toi qui réalise toutes les illustrations qu’on peut retrouver sur tes t-shirts? D’où te viennent ces idées et ces slogans? 

20543085_10213127339996649_781254711_o (1)

Marilou | «La plupart des idées viennent de ma tête. Quelques unes des expressions de  mes ami(e)s  qui me donne des idées et d’autres de choses déjà connus. Je fais moi-même la majorité de mes illustrations.  j’ai tout de même l’aide d’une amie  S/O Nicolann Doucet qui lorsque je bloque sur un dessin me donne un coup de main».

LPS | Est-ce que je me trompe si j’ose dire que tes illustrations sont un peu dans le même sens que le «mouvement féministe» qui est d’ailleurs, très populaire depuis quelques années…? Est-ce que les gens t’en ont déjà parlé ou est-ce que c’est ce que tu souhaites promouvoir par tes créations?

Marilou | «Effectivement, comme mentionné plus haut c’est un des  »messages » que je veux faire passer. Certain de mes dessins sont sexuels et pourraient laisser croire que c’est du dénigrement, mais loin de là. En fait je cherche justement à montrer que c’est beau, c’est naturel, c’est à toi pi t’en fait bien ce que t’en veux».
20597559_10213127331796444_1466004798_o
20597864_10213127276355058_583419755_o (1)
Le chandail Chew my two lips

20524423_10213127331156428_1019483584_o

LPS | T’es-t-il déjà arrivé de te faire dire par certaines personnes que tes propos et/ou tes illustrations étaient trop trash / intense / provoquant? (Tsé, on a pas tous le même seuil de tolérance…)!

Marilou | «Si ça choque et bien tant mieux, c’est le but. Je ne crois pas que les gens qui porte mes chandails soit des puristes, ça tombe bien neither am I. Ça m’arrive de me faire dire : J’aime full ton t-shirt mais on dirait que je suis pas game de le porter en public… Ce à quoi je réponds : si tu regarde l’illustration et que ça te parle, ça vient te chercher, tu pense ou fais la même, tu ne devrais pas être gêné. Porte tes opinions, désirs et vices fièrement».

LPS | As-tu des objectifs à long terme avec ton entreprise? Voudrais-tu pousser plus loin, développer d’autres produits, sortir de nouvelles collections etc?

Marilou | «Je vois loin et gros pour ma compagnie. Je travaille à tous les jours pour vous surprendre, en montrer un peu plus sur La Fille d’Oshlag, vous brasser la cage un peu et j’adore ce que je fais je ne suis pas prête d’arrêter. Il est certain que j’ai de gros projets et espoirs pour La Fille d’Oshlag et j’ai la détermination nécessaire, alors brace yourself je suis là pour rester»!

20517660_10213127331956448_234893296_o

LPS | Dirais-tu que tu as fait adopter le concept à plusieurs femmes (et hommes!) jusqu’à maintenant? Es-tu surprise par exemple, quand tu vois que tes t-shirts sont portés un peu partout au Québec? Oserais-tu dire qu’ils sont même populaires?

Marilou | «À chaque commandes hors d’Hochelaga ou de Montréal ça me donne des frissons haha! C’est toujours magique pour moi de voir qu’on m’encourage d’un peu partout. Des chandails dans le style des miens c’est à la mode en ce moment, alors oui je crois avoir bien rejoints les femmes et les hommes, comme pleins d’autres brands super cool dans le même genre».

20543217_10213127344196754_1618014049_o (1)
Le chandail My date at 3 am

20598012_10213127345476786_1412429170_o (1)

LPS | À quel endroit peut-on se procurer tes t-shirts actuellement?

Marilou | «Je suis présentement disponible au RollinBoardshop (3119 rue Hochelaga, Montréal) et je serai présente au Jackalope 2017 (yeah, et LPS aussi!). Je suis entrain de travailler sur une boutique en ligne. Pour le moment je fonctionne par shipping via Facebook ou Instagram».

LPS| Presque la fin… Un Q pour les abonnés du blogue ; quelque chose pour nous  »teaser » un peu avec ce qui s’en vient pour toi?

Marilou | «Il y a plusieurs choses qui approchent à grands pas. Si je devais en laisser un je vous dirait… lingerie. Aller, rêvez un peu»!

20590509_10213127306035800_1098769493_o (1)

LPS | Et finalement, un petit mot pour les simplistes qui t’ont découvert par ce lookbook?

Marilou | «Je ne suis pas une vendeuse dans l’âme, je suis une artiste. La vie est belle j’essaie juste de le montrer dans mes t-shirts, si ça t’intéresse vas jeter un coup d’oeil. Si tu aimes prends en un, et je vais t’aimer. Si non, je vais t’aimer pareil. Mais tu serais probablement plus beau avec un de mes chandails sur le dos. Stay tuned»!

20590932_10213127337076576_1281770503_o

Ok, elle me charme vraiment cette fille! Let’s go, allez la visiter sur les divers médias sociaux et surtout, surveillez ce qui s’en vient pour elle. Je sens que cette fille, nous sommes loin de ne plus en entendre parler!

Un gros merci à Marilou, cette fille d’Oshlag qui m’a bien fait rire et réfléchir par ses propos! Un gros merci également à mon amie et photographe, Audrina, sans qui ce lookbook n’aurait pas été aussi plaisant à faire! Que du gros fun!

Pour commander votre t-shirt et pour suivre La Fille d’Oshlag | Instagram // Facebook

20590709_10213127269314882_1097922790_o (1)

suzie49

Publicités

One thought on “Lookbook + Collab » » La fois où j’ai rencontré une fille d’Oshlag…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s