Par Suzie
logojuin5

 

Malgré mes 27 ans, je suis une vieille fille.

Du moins, encore officiellement pour 2 jours. Vous savez c’est quoi une vieille fille? Une fille qui a franchie le cap des 25 ans et qui n’est toujours pas mariée. Ça, c’est la vraie définition et la première officielle. Celle sur laquelle on a décidé de mettre un nom, afin de limiter les mots. 25 ans et pas mariée? Vieille fille.

Mais vous savez comme moi que les temps changent et heureusement, évoluent aussi. En 2017, les statistiques de femmes mariées en bas de 25 ans doivent être ridiculement plus basses qu’avant, on s’entend? J’ai donc décidée, à ma manière, de personnaliser le terme  »vieille fille ». Maintenant, lorsqu’on utilise le terme, c’est plus… Plus genre  »je n’habite pas encore avec un homme mais bien mon chat » et j’ai passé l’âge qui tranche. Bon, on s’en fou vraiment de l’âge, je l’utilise ici puisque selon l’histoire, c’était 25 ans. Fin de l’explication.

Si vous m’avez suivi jusqu’ici, vous avez maintenant compris que je n’habite pas encore avec mon copain. Même si on se voit à tous les jours, même si on dort toujours ensemble et même s’il cuisine et fait du ménage chez moi. Mais ce samedi, le 1er juillet, je devrais mettre une fin à ma vie, ma vie de vieille fille…

Nous aménageons ensemble. Probablement dans le plus beau et plus grand 5 et demi de Montcalm. Que j’ai hâte, que c’est excitant! Enfin notre chez nous, notre petit logis qui carbura non pas à l’électricité mais bien à l’amour qui y régnera, notre chez nous à NOUS. C’est bien beau tout ça et j’en suis super heureuse. C’est un peu comme une nouvelle vie et la fin d’une autre. C’est un nouveau départ. Un second départ peut-être bien…

Au fait, je n’ai pas toujours été vieille fille. Auparavant, vous savez dans mon ancienne vie, j’ai habité durant quelques années avec mon copain de l’époque. Quand la rupture est survenue, nous avons dû se séparer pour de bon et quitter notre bel appartement également. Disons que ça a été une histoire importante dans ma vie, qui y laissera probablement des traces et des écorchures pour le reste de ma vie. Et c’est là où je veux en arriver : Suzie, tu t’étais pourtant jurée que plus jamais tu allais prendre la chance de te remettre dans le même bain? De retourner habiter avec un homme? Oui, je me l’étais juré.

J’ai tenu ma promesse! Plein de belles années durant lesquelles j’ai pu me redécouvrir à nouveau, me rebâtir, me trouver de nouvelle passion et de les entretenir. J’ai eu d’autres relations amoureuses entre, mais personne n’est parvenu à me faire changer d’idée sur ma renonciation à habiter sous le même toit qu’un homme. Jusqu’à ce que je tombe sur toi, mon ti-bi. Mon ti-bi d’amour, malgré le quotidien qui est souvent lourd, je tiens à te dire que tu es le seul. THE one tu comprends, qui a su me faire changer d’idée. Et Dieu seul sait à quel point j’ai la tête dure.

18302265_10212254661220225_219558415_n

Mais tu comprends aussi, mon amour, que le fait que je retourne dans ma vie de femme et que je délaisse ma vie de vieille fille, ce n’est pas seulement d’avoir un nouveau coloc d’un autre sexe que le mien. Ça engendre tellement de chose. Ça veux dire que j’ai recommencé à y croire, en la vie, en les relations et surtout, en l’amour. C’est la preuve que j’ai décidé de me fermer les yeux sur mes doutes, mes regrets, mes blessures du passé et que j’ai décidé de les ouvrir pour voir ce qu’allait m’apporter l’avenir. Je suis prête là. Oui, je le suis. Profites en, d’in coup que je rechangerais d’idée, tsé…

Je suis une fille qui se protège toujours malgré notre amour. Avec le temps, quelques unes des briques de mon fort qui me protège tombe. Les briques sont espacées et parfois, elles semblent même rester un peu accrochée au lieu de se laisser tomber en entier. Il reste assez de brique devant mes yeux et devant mon p’tit coeur de vieille fille pour me protéger de tout et même pour me cacher derrière. Quand je sens quelque chose de trop fort, de trop puissant, comme ton amour et toute ta gentillesse envers moi, ben parfois ça me fait mal en dedans. Même si c’est beau, ça me fait un pincement parce que j’ai peur que ça ne dure pas pour toute la vie ton amour envers moi, ta gentillesse comme je n’ai jamais vu, jamais ressentie.

Mais j’suis aussi une fille game. Alors je me lance, je me lance avec toi. Dans cette nouvelle vie à deux, dans cette nouvelle vie tout simplement, dans notre chez nous, où nous serons tellement heureux.

Adios à ma vie de vieille fille. On a passée du sacré bon temps, hein? Je ne regrette rien ni aucun moment durant lequel je me suis attitrée de tes mots. Mais STP, fais-moi dont la promesse que notre temps est faite, et que maintenant, on classe ce rôle important de ma vie dans le tiroir des oubliettes.

IMG_5339

Je suis prête. Prête à devenir femme mais une petite partie de ma vieille fille restera toujours là, prête à ressortir, juste au cas.

19021743_10212567794288356_1700298956_nsuzie51

 

Publicités

3 replies on “Adieu à ma vie de vieille fille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s