L’univers fantaisiste des institutions financières : comment faire son choix?

Pas facile de nos jours de faire le bon choix lorsqu’on se demande avec quelle institution financière devrions-nous faire affaire. Même si elles ont tous un objectif commun qui est de desservir les clients via des judicieux conseils et de bons produits, les Desjardins, Banque Nationale, Banque Royale, Industrielle Alliance, Groupe Investors (Et plusieurs autres…!) de ce monde ont tous des caractéristiques différentes. Ces dernières sont rarement au sujet des produits proposés. Un Compte d’épargne libre d’impôt (CÉLI) apportera la même chose à un endroit ou un autre, alors qu’il permettra à son détendeur de faire fructifier son épargne sans recevoir de facture fiscale sur les gains qu’il aura réalisés. Or, une hypothèque aura la même utilité et une assurance aura la même couverture que vous faites confiance à une institution ou l’autre. Alors, comment s’y retrouver et comment sélectionner la meilleure institution?

jdcapture2.PNGNous sommes clairement rendus dans une ère où les produits ne font pas une assez grande différence pour que les banques se démarquent entre-elles, ce qui peut sembler une bonne affaire pour vous. Ceci étant dit, c’est la qualité du service qui devrait être votre critère #1 lorsque vous étudiez le marché des services financiers. Sont-ils disponibles fréquemment pour répondre à vos questions de routine ou pour vous épauler lors d’imprévus inconfortables? Prennent-ils le temps de vous servir convenablement ou lorsqu’il est 17h le vendredi, votre dossier attendra au lundi suivant alors que c’est urgent pour vous…Êtes-vous une personne pour votre conseiller et avez-vous des plans personnalisés ou vous êtes un simple numéro qui doit raconter sa situation financière à chaque fois qui entre dans le bureau? Êtes-vous obligé de prendre congé pour rencontre votre conseiller qui est disponible du mardi au jeudi et ce, de 11h à 14h (Petit exagération ici, mais qui a un petit fonds de vérité qui sera assurément appuyé par plusieurs)? Vous «vendent»-ils un ou deux produits sans réellement se soucier de votre avis ou ils vous offrent une planification financière complète et personnalisée (Placement, assurances, hypothèque, Fiscalité, retraite et succession). Est-ce qu’une seule personne gère vos finances ou bien vous devez discuter constamment avec 10 personnes inutilement pour arriver aux mêmes fins? La personne est-elle un vendeur ou un conseiller? Voici le genre de questions que vous devriez vous posez avant de vous embarquer dans une relation d’affaire.

«Si vous prenez du temps pour magasiner votre voiture et vos vêtements, vous devriez en faire autant pour vos services financiers»

De plus, la bannière ne devrait pas être la seule raison pour expliquer votre choix. En 2016, la relation que vous développez avec votre conseiller en finance personnelle devrait promouvoir sur le nom de l’institution. Comme mentionné précédemment, les produits sont quasi-identiques d’un endroit à l’autre, alors votre choix devrait être à 100% basé sur la qualité des conseils de votre conseiller ainsi que son côté humain. Eh oui, même si la finance semble être une piscine de chiffres, le côté social prend de plus en plus d’importance aux yeux des consommateurs, ce qui est une bonne nouvelle. Si vous attendez 2h au téléphone pour simplement connaître votre solde de placement, posez-vous de sérieuses questions, alors que nous sommes rendus dans une «Game» où un simple texto ou un clic sur votre cellulaire pourrait répondre à votre interrogation si vous avez une bonne complicité avec votre manitou des finances. En outre, des raisons comme celle de la proximité ne devraient plus être votre point d’intérêt, alors que la majorité des institutions deviennent virtuelles ou offre la plupart de leur service via internet (Plate-forme de transaction en ligne, rencontre avec les conseillers sur Skype, soutien téléphonique de bonne qualité, etc.).

Finalement, pour vous aider à faire votre choix dans ce marché très concurrentiel, je vous invite à aller lire la mission, les valeurs ainsi que la vision de chacune des institutions financières. Peut-être rendriez-vous compte que ceux-ci ne concordent pas avec votre personnalité et vos propres valeurs. Cependant, si c’est le cas, un de leur concurrent devrait probablement mieux vous convenir! N’oubliez surtout pas que de faire confiance à 2 ou 3 institutions à la fois est une stratégie très recommandé des experts et efficace. Si vous prenez du temps pour magasiner votre voiture et vos vêtements, vous devriez en faire autant pour vos services financiers!

Heureusement, rassurez-vous, il n’est jamais trop tard pour bien faire!

trip-1083Jean-Daniel Bois – Conseiller du Groupe Investors

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :