8 raisons pourquoi Tinder doit mourir

Oh, Tinder.

Je ne savais pas quand exactement et dans quel état d’âmes j’allais le faire, mais une chose était certaine pour moi : un jour, j’écrirai un article sur Tinder.
Parce qu’il y a tellement de choses à raconter pour une application aussi superficielle. En plus, disons-le, que cette application demeure toujours un excellent sujet d’actualité lors d’un girls night out, non?
Que vous l’ayez testé ou pas, on ne se cachera pas que vous êtes curieux de connaître ce que j’ai à dire sur le sujet. Certainement, mais en plus, j’ai fait le tour de mon entourage et même posé la question sur la page Facebook du blogue afin de savoir aussi ce que VOUS en pensez!
Je vais être franche avec vous – j’ai tenté l’expérience Tinder durant ma période de célibat. Et je ne regrette pas. De toute manière, qui ne l’a pas fait? Même si tu es une fille aux valeurs tatouées sur le coeur, que tu avais la tête ben ben dur quant à l’idée de te créer un compte, que tu te disais que ce serait la honte que quelqu’un que tu connais tombe sur ta petite face en photo mais… je suis pas mal certaine que tu as déjà flanchée!
Et puis après? On en entend parler partout. Parfois en positif, parfois en négatif. Alors, pourquoi pas se faire sa propre idée sur ce catalogue humain et de fonder sa propre perception? Bref, je sais, je sais, je m’aventure sur un terrain glissant en écrivant là-dessus. Mais une chose est certaine, c’est peut-être glissant mais au moins, ce sera TRÈS divertissant!
Malgré le temps passé à swiper d’un bord pi de l’autre, d’avoir discuté avec des gens plutôt cool (environ 20% de la population Tinder) et d’avoir pu explorer la gente masculine de ma ville, Tinder n’est pas une application que je recommanderais… Je crois.
C’est léger, c’est divertissant, c’est drôle, mais c’est surtout n’importe quoi. Les conclusions positives d’expérience Tinder de mon entourage sont assez rare, disons pour une relation sérieuse. Le seul avantage selon moi, c’est que ça met de l’action en maudit dans une soirée de fille après 2-3 bouteilles de vino. Ça, ou encore, avant de te coucher quand tu reviens de veiller, ça peut être drôle, tant que tu n’envoies pas de message! 😉
Be safe with your phone when you’re drunk. – Conseil d’amie.
 
Alors, maintenant que je suis en couple, mon application est supprimée et mon compte est fermé, of course. Mais j’ai quand même envie de vous faire part de ma vision quant à l’application et de vous dire pourquoi Tinder doit mourir, en 8 raisons.
1. C’est superficiel
Bon, ce n’est pas une grande révélation, on s’entend. Mais j’ai pris conscience de ce fait quand j’ai tout simplement prit deux secondes de ma journée pour penser à la base de l’application. Quand j’y pense, on doit sélectionner 5 photos de nous avantageuses (dans le mesure du possible), mentionner son âge et écrire en genre 100 caractères qui ont est dans la vie. Pi là, le dude en question doit prendre une décision à savoir s’il te classe dans sa section  »papire » ou te dump illico.
2. Ça devient une game
Je ne sais pas pour vous, mais lors de mon passage sur Tinder, c’était ridicule à quel point je pouvais avoir des matchs mais avec des gars que je ne parlais pas. En fait, j’allais jamais parler à personne. Mais tsé, si jamais l’envie me pognait, j’avais ma banque de candidat potentiels. #onsencrisstu
3. C’est une perte de temps
C’est un peu comme Pinterest cette petite bête-là. Il ne faut pas que tu sois couché dans ton lit ben vedge et que tu ouvres l’appli. Sinon, c’est un 30 minutes minimum de perdu dans ta journée et tu ne t’en rendra même pas compte. Quand tu commences à swiper faut aussi que tu saches quand arrêter ;)!
4. Le monde est déprimant
Bon, à part quelques exceptions, j’ai trop souvent trouvé que les gars étaient déprimants, que leurs intérêts et leur description l’était tout autant et que dire des conversations qui sont encore plus déprimantes… En gros, beaucoup de déprime inutile. Ok, le point 4 est un peu intense. Mais il est honnête!
5. Parce que les gens recherchent clairement du précis
Ark, moi c’est quand je tombais sur un dude qui écrivait : recherche rien de sérieux, recherche quelque chose de sérieux, on dira à nos parents qu’on s’est rencontrés à l’épicerie, filles qui fument s’abstenir, filles de 5p8 et plus, filles sportives seulement TA-BAR-NA-CK quessé ça? Voyons que je dois me classer ou pas dans tes critères! Ça ben beau être un catalogue virtuel, mais on reste quand même des humains, non?
6. Ça fou la marde dans les couples
Bon, on s’entend que si t’as une bonne santé mental, tu sais bien que de te faire un compte Tinder quand tu es en couple c’est un GROS X, un non, un t’es vraiment pas là si tu fais ça à ton partenaire. Mais, après discussion avec des gens, je vous confirme qu’il y a des gars et des filles qui ont assez de front pour le faire. C’est comme dire à tout le monde que… tu es en couple, mais tu laisses la porte ouverte quand même au cas où… NON, juste non. C’est complètement irrespectueux et personne mérite de se faire jouer dans le dos comme ça. À moins que… Ton partenaire ait aussi un compte? Au pire, je vous souhaite quand même d’avoir un match.
7. Parce que les sujets abordés sont trop sérieux ou pas
Pi ça g-o-s-s-e. Je ne sais pas quel type m’énervait le plus : le gars qui me demandait ce que je recherchais sur Tinder et dans la vie ou encore en amour (c’est lourd, je t’ai jamais vu) ou le gars pas mal trop direct qui s’en va directement au but sans perdre de temps. Parce que tsé, si ça fait pas ton affaire et que tu le flush, il va manquer de temps pour son prochain match. Moi là, me faire proposer un  »netflix and chill » la première fois que tu m’abordes sur les Internets et que je ne t’ai jamais vu… ça m’inspire pas mal plus autre chose que d’écouter un film, pi c’est déprimant. Alors garçon, trouve une autre façon.
8. Parce que c’est Tinder, tout simplement
Comme je disais, c’est un pur magasine humain. C’est de t’afficher, devant toute la population Tinder, que tu es célibataire et que ça te tenterais peut-être de te trouver un chum ou du moins, une fréquentation et/ou amis moderne (appelez ça comme vous voulez) mais que tu n’as pas le temps d’attendre de foncer dedans avec ton panier à l’épicerie et que ce soit le coup de foudre. Selon moi, c’est seulement d’apporter trop de diversité. C’est aussi d’amener trop de curiosité. C’est peut-être aussi parfois de tomber sur quelqu’un de bien, mais on sait tous qu’on continuera de swiper un peu plus loin, au cas où, il y en aurait un de mieux.
Mais ce n’est pas ça la vie et c’est encore moins ça l’amour. Selon moi, c’est plutôt de savoir si tu as le goût de parler et d’apprendre à connaître quelqu’un sans même encore savoir son nom, son âge et s’il est un joueur de hockey ou de guitare.
Mais ça, c’est mon opinion! Pi toi, tes expériences Tinder?

S. xox

Publicités

Une réflexion sur “8 raisons pourquoi Tinder doit mourir

  1. Ping : LPS Xpress / / Semaine du 28 août au 3 septembre 2017 – La Petite Simpliste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s