Entrevue | 11 questions à Andréanne Marquis

On a connu Andréanne Marquis à travers notre petit écran grâce à Occupation double. Bien que cette candidate était attachante et qu’elle nous donnait le goût d’être sa chumette, Andréanne n’est plus reconnue par son passage à la télévision mais bien par la femme de carrière qu’elle est devenue grâce à sa boutique Womance.
Pour bien commencer l’année, j’ai eu envie de vous présenter l’entrevue que j’ai fait avec Andréanne. Simplement car elle inspire la détermination, le courage, la joie de vivre, un petit air coquette et une beauté à envier. Simplement également pour nous inspirer les unes et les autres à vouloir pousser nos rêves plus loin et de croire, que rien n’est impossible.
Portrait d’une jeune femme inspirante qui fait son chemin comme une grande dame.
11 questions, 11 réponses. Êtes-vous curieuses mes simplistes ? Voici mon entrevue en collaboration avec Andréanne.

1. Trois mots pour décrire Andréanne Marquis?
– Clown impulsif fatigué. (Dur temps des fêtes!)

2. Comment décrirais-tu ton style vestimentaire?

-Pas mal un peu n’importe comment. J’aime mélanger toutes sortes de vêtements pour faire un tout, mais ça reste sensiblement simple. J’ai une grande difficulté à porter des vêtements trop serrés (une petite robe par exemple) donc je porte des vestons ou des chemises par-dessus. On me voit très très souvent avec de grandes chemises ou de grands chandails!

3. Ta marque/boutique/designer préféré ?

-Pour la boutique, je dirais sans aucun doute Womance! Mais je n’ai pas de  »boutiques » favorites. Je suis une grande amatrice d’accessoires, j’ai toujours cru que c’était la clé d’un look réussi, J’aime beaucoup Daniel Wellington ou encore Brixton.

4. La mode locale est-elle une priorité pour toi? 

– Ce n’est pas une  »priorité », mais j’adore encourager les gens d’ici. En ouvrant Womance, j’ai découvert tellement de créateurs québécois talentueux qui selon moi, rendent la mode québécoise cool et à un autre niveau. Quand je pensais québécois au début, je pensais non abordable et souvent très différent de ce qui me ressemble, mais avec des marques comme WellDunn ou encore Horace, j’en suis venue rapidement à la conclusion que c’était exactement ce que je cherchais.

Source : Instagram | andreanne_mar

5. Talons hauts ou flip flop?
– Talons hauts avec une bière, flip flop à l’épicerie!

6. Tu ne pars jamais de chez toi sans…?
– Un baume à lèvres, mon cellulaire (je ne peux pas vivre sans GPS!) et une pince à cheveux!

7. Les essentiels de ta routine beauté?

-Ma routine beauté a été crée par Skins Montréal. C’est une clinique beauté où je vais toujours à Montréal. Tout d’abord, j’ai fait une Microdermabrasion par Dermalinfusion avec le sérum hydratant. Des noms vraiment trop longs pour dire que ça m’a réparé le visage. À la base, je ne suis tellement pas une fille de petites crèmes et tout, mais elles m’ont rapidement convaincus. Quand je suis arrivée là pour la première fois, j’avais l’impression que mon visage allait m’abandonner tellement il avait besoin d’aide! Mais les filles m’ont trouvé des produits pour me faire revivre le visage.

8. Un cosmétique dont tu ne te passes plus?

-Tous les produits SkinCeuticals. Je passerais la journée à me laver le visage avec la crème nettoyante!
Source : Instagram | andreanne_mar

9. Ce qui joue en boucle dans ton Ipod ces jours-ci?

-Ces temps-ci, In The Night de The Wknd. J’ai l’impression que rien n’est impossible quand j’écoute cette chanson. Du genre : tasse-toé de d’là, j’arrive! Mais ça change beaucoup, je trippe tout autant sur Patrick Bruel ou Coeur de Pirate. (Ok Andréanne, là-dessus, je t’annonce qu’on se ressemble!)

10. Un conseil que tu donnerais aux jeunes femmes qui aimeraient devenir entrepreneures?

– La clé, selon moi, est d’être très bien entourée. S’entourer de gens qui vous donneront les outils nécessaires pour bien avancer. Dans mon cas, j’ai le meilleur/plus disponible/tolérant avocat en ville. Je lui dit tout ce qui me passe par la tête, tous mes questionnements (je lui ai déjà fait des mises en situation si jamais je commandais des jupes qui étaient finalement défectueuses, et il faisait comme si c’était intéressant), et il m’aide du mieux qu’il le peut. J’ai une excellente agence Web (Les mauvais garçons) eux aussi sont toujours là quand je tiens absolument à tasser de 3 cm une photo sur le site, et ce, même si c’est 5h de travail. Et aussi Jules Marcoux, le maître du marketing qui m’aide à aller à des endroits où j’aurais été réticente d’aller. Ce sont des gens qui mettent des balises à mes idées qui n’ont souvent pas de fins…!

11. Finalement, tes prochains projets?
– Ahhhhhh! Ça c’est secret! 😉

Source : Instagram | andreanne_mar
Alors, inspirante cette Andréanne? Le moins que je puisse dire, est que cette jeune entrepreneure sait se démarquer et faire son chemin et ça, on aime!

Je vous invite à aller voir la boutique virtuelle d’Andréanne;

www.womance.ca

Un très gros merci à toi Andréanne l’entrevue!

À bientôt!

S. xox

Publicités

Une réflexion sur “Entrevue | 11 questions à Andréanne Marquis

  1. Ping : LPS Xpress – Semaine du 27 février au 5 mars 2017 – La Petite Simpliste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s