C’est pas vrai que ça existe pas une fin heureuse

Par Suzie
Photos : Audrina Cardinal [La Cardinal Photographe]
lps56
Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants… Une belle fin heureuse comme Disney nous a appris, c’est ça.
C’est normal si tu y a déjà cru toi aussi. Qui ne l’a pas fait? Et c’est pas grave.
Ils ont parfois oubliés de nous dire que les contes de fées, c’est pas destiné à tout le monde. Je suis en accord avec toi, tu sais.
Mais s’ils nous ont implanté cette phrase dans la cervelle dès notre plus jeune âge, ça doit être parce que ça peut aussi exister, non?
Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Peu importe. L’important, c’est que tu t’appropries ce que tu crois, toi. Que tu te fasses un petit mixte de beaux et de moins beaux souvenir. Que tu t’entoures de bonnes personnes et parfois de moins bonnes, parce qu’elles peuvent aussi t’apporter beaucoup, pour diverses raisons. Que tu fasses le tri entre ce qui te rend heureux et ce qui te rend malheureux. Que tu déposes tout ça dans un shaker avec ben ben de la glace, que tu me shake ça avec toute ton intensité possible et que tu te fasses le meilleur drink ever. Du genre, celui que tu pourrais boire à tous les jours de ta vie. Celui qui te ressemble, celui qui est toi, mais en liquide tsé. Celui dont tu ne te tannera pas et celui que tu te permettras de partager avec les personnes qui le méritent seulement. Ceux qui ne mérite pas les efforts de ton drink shaké à la perfection et servi dans ton plus beau verre, iront s’acheter une vieille Black Label au dépanneur.
Tsé mon ami, c’est un peu ça la petite vie.
C’est de savoir qui tu es afin d’être en amour avec chaque seconde de ta vie. Pour que quand que t’as l’impression que le ciel au complet te tombe direct sur la tête, tu puisses t’accrocher à une autre partie de toi. Je veux et te souhaite, de prendre beaucoup de temps pour toi. Tu sais, ce n’est pas grave de délaisser pour un petit moment notre précieux entourage, si c’est parce qu’on en a de besoin. Tu peux, te reculer un peu pour te recentrer sur toi-même. Mais n’oublie jamais une chose, ils ne seront jamais bien loin.
Cette semaine, on se sent un peu plus sensible que les autres, il me semble. Du 29 janvier au 4 février 2017, c’est la semaine nationale de la prévention contre le suicide. Parce que non, le suicide ne devrait pas être l’option de n’importe laquelle personne sur cette Terre. Il y a TOUJOURS une solution, même si tu en a pas l’impression.
img_3361
Parfois par choix, trop souvent par mal. Moi aussi j’ai déjà eu le goût de me mettre en petite boule et que le monde en entier m’oublie le temps de quelques mois. On passe tous par là. Ce que j’ai fait? J’ai pris du temps pour moi, tu sais, du vrai temps. J’ai appris à me déculpabiliser pour rien. Et si tu savais le poids que ça m’a enlevé sur mes petites épaules. J’ai probablement été égoïste aussi pendant ce temps-là, mais pour une fois, je me suis donné le droit. Pour m’aider à passer à travers mes souffrances, pour me faire du bien. Beaucoup de bien. J’ai peut-être négligé un peu mes amis et ma famille, mais je ne les ai jamais oubliés. J’ai toujours senti qu’il y avait au moins une mains qui était prête à attraper la mienne pas trop loin, au besoin.
 img_3364
Pis même si tu penses que tu es seul, c’est pas vrai. Au pire, call-moi, oui, moi, même si on ne se connaît même pas. Ça procure le plus grand bien du monde quand tu sens que tu peux aider ton prochain.
Et même si tu n’as plus le goût de rien et que tu as peur des petits matins, ça va passer. Tu vas te changer par toi-même. Tu vas adopter de nouvelles habitudes de vies. Tu vas te faire de nouveaux amis. Tu vas te découvrir de nouvelles passions et même écrire de nouvelles histoires. Je te l’ai dit, tu vas retrouver le goût à la vie, elle est simplement trop belle pour être gâchée.
Je ne veux pas te dire quoi faire. De toute manière, comme je te dis, on ne se connait pas hein? Mes mots ne sont pas assez pesants pour t’enlever tes idées noires de la tête? Pourtant tu devrais. Parce que c’est un humain qui est derrière cet écran présentement et qui écrit ce texte. C’est un humain, avec des émotions, avec un coeur.
C’est un humain qui a déjà connu ça, le mal qui fait vraiment mal. Mais c’est surtout un humain qui mord dans la vie plus que jamais maintenant et qui est reconnaissante envers les personnes qui ont toujours été présentes et envers la vie, de lui avoir redonné des envies.
Des envies pour lesquelles elle vit.
Tout ce que je veux, c’est que tu prennes du temps. Car pour passer à travers ce genre de chose, il n’y a pas de petit kit remède en vente à la pharmacie. Ça te prend peut-être un bon ami, mais surtout, du temps. Le temps arrange toujours tout, crois-moi.
Laisse-toi vivre. Laisse-toi du temps. Laisse-toi le temps de vivre.
Et apprécie. Apprécie ta vie comme tu n’as jamais pris le temps de l’apprécier avant de me lire.
Et malgré ce qu’on nous a fait croire, et même si je n’y suis pas rendu non plus, je suis certaine que ce n’est pas vrai que ça n’existe pas, une fin heureuse… Laisse la vie d’elle-même te le prouver.
Pi au pire, même si on se connait pas, appelle-moi. Je serai là.
Pour plus d’info : www.aqps.info

img_3391s5

Publicités

One Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :