Tu ne seras jamais à l’abri

Tu ne seras jamais à l’abri.
Bon. Oui, c’est vrai. Tu peux l’être d’une façon. Ça dépend juste d’être à l’abri de quoi exactement.
Tu peux être à l’abri de la pluie, avec un parapluie. Tu peux aussi être à l’abri du vent et du froid, avec un toit sur ta maison, genre.
Avec du matériel, et même des armes, tu peux être à l’abri de bien des choses pour te protéger. Mais en fait, ce ne sont que des choses dont on se fou, complètement.
Parce que le mal que la pluie te fera en tombant sur ta tête n’est pas le même qu’une balle direct dans le coeur. Qu’on t’enlève la balle, pi qu’on te retire dessus quand tu commençais à guérir.
Je te l’ai dit. Tu ne seras jamais vraiment à l’abri.
Tu ne seras jamais à l’abri des épreuves. Il n’y a pas encore de kit de survie en vente au Wal-Mart qui te servirait pour vaincre toutes les épreuves sans rien en ressentir.
Tu ne seras jamais à l’abri de la maladie. Simplement parce qu’elle ne choisit pas ses victimes. Si elle t’atteint, tu as remporté le jeu du hasard, aussi simple que ça. Pi cherche pas à comprendre pourquoi c’est toi. T’en aura pas de réponse.
Tu ne seras jamais à l’abri de la perte d’un être cher. Ce sont les années qui ont pognées le contrat pour gérer ça. Elles se split le contrat avec le côté sombre de la vie, que j’ai entendu dire.
Tu ne seras jamais à l’abri de la pauvreté. Il y a façon de dealer avec, certes oui, mais quand les difficultés te rentrent dedans comme un dix roues, c’est dur de trouver l’abri.
Tu ne seras jamais à l’abri de l’honnêteté des gens. Il y a possibilité de faire de faire une sélection judicieuse pour former son entourage. Mais nous sommes souvent déçus de devoir reconnaître que notre confiance nous a enlever les yeux de la tête. De voir que la personne que tu aimais tant est aussi capable de te regarder souffrir en te poignardant en même temps.
Tu ne seras jamais à l’abri des pêchés. Ta force peut les contrôler, c’est vrai. Sauf quand la tentation arrive en tsunami, les bouées de sauvetages aussi résistantes se font assez rare quand tu dois braver la tempête.
Tu ne seras jamais à l’abri de la malchance. Les paquets de troubles de ta vie étaient simplement déjà placé sur ta route, sorry. Et je n’ai pas encore réussi à trouver quelque chose d’assez fort pour les déplacer ou simplement sauter par-dessus. Anyway avec mes 5 pieds, les probabilités de m’enfarger dedans sont assez fortes.
Tu ne seras jamais à l’abri de la guerre dans le monde. Simplement parce qu’à toi seul, je ne pense pas que tu sois aussi puissant que les troupes armées de Barak et Justin. Et de toute manière, t’es mieux de te taire. Parce qu’il n’y a pas de place pour ton mot à dire dans cette société.
Mais surtout, tu ne seras jamais, au grand JAMAIS, à l’abri de ce drôle de sentiment qu’est l’amour. Parce que tu n’as pas le pouvoir de faire fermer la trappe à ton coeur quand il bat un peu trop fort. Ça te met mal à laise pi faut surtout faire attention pour pas que la personne pour qui il bat l’entende. Ça vient en duo, cette affaire là, alors tu n’as pas plus la force de ramener ses battements – qui battaient aussi fort qu’un batteur autrefois – quand il semble ne plus avoir de passion. Quand t’as l’impression que les papillons sont redevenus des chenilles. Attend un peu, c’est pas tout là. Je veux aussi que tu saches que tu n’es pas – et ne sera jamais – dans la tête de la personne que tu voudrais voir t’aimer. Tsé, tant qu’à être off, m’a l’être pour de vrai.
Parce que le temps, les blessures, les gens qui tourne autour de votre amour, ton passé, pi ton futur troublant peuvent parfois se mettre en super team contre toi pour être certain de peter ta bulle d’amoureuse pour te ramener les deux pieds sur Terre pi te les clouer là en même temps. Tient! De même on va être sur qu’elle n’aura pas le droit à son bonheur celle-là! Pour que tu comprennes, que c’est une maudite histoire impossible pi que les contes de Disney ont été inventés dans le but de te faire ch*er.
Tu ne seras pas plus à l’abri de la passion folle qui t’habitera un jour, ma belle fille. Tsé, quand tu seras en amour, le vrai amour (j’imagine que ça existe). Ouais, celui qui fait mal, celui qui n’épargne pas tes miettes. Celui qui fait en sorte que tes miettes soient rendu des confettis. Celui qui se pointe n’importe quand, souvent à 2h du matin, quand tu sors du bar avec la moitié de ta tête. L’occasion idéal pour le texter ou pour lui poser toutes tes questions que t’es gênée de te poser à toi-même. NON, ne fait surtout pas ça.
En plus de ça, tu ne seras jamais à l’abri des blessures. Parce qu’il y aura toujours quelqu’un qui se fera passer en premier dans la relation, sans même laisser une seconde de ses pensées à l’autre. Parce que hein, maintenant, on ne répare plus. Ben non! On criss toute ça à la poubelle pi on s’en va s’acheter du neuf! C’est rendu tellement cheap que c’est le même prix, anyway.
Question de même, quand ton talons est brisé, es-tu assez vaillante pour aller chez le cordonnier ou tu t’en va au magasin le plus proche pour t’acheter une belle paire de bottes neuves? Moi je préfère aller voir mon chum le cordonnier, celui qui saura me réparer. Parce que mes vieilles bottes, elles sont peut-être un peu maganées mais j’suis bien dedans, on se connaît. Parce qu’elles m’ont menées 1000 fois, là où je voulais. Parce qu’elles ont pris forme à mon pied. Parce qu’elles sont remplies de souvenirs heureux. Parce qu’elles ont supportées le poids de mes larmes aussi parfois. Parce que ma vieille paire de botte me connaît aussi. Parce qu’on est familier. Des nouvelles bottes, c’est peut-être plus excitant sur le coup, mais faut marcher un sale bout avec pour qu’elles puissent prendre forme à ton pied sans te faire des ampoules partout.
Tu ne seras jamais à l’abri de tout ce qui atteint ton coeur, simplement. Ça existe pas un imperméable pour les larmes. C’est moche. Tu ne seras jamais à l’abri, parce que le matériel n’a pas encore été inventé pour retourner ta peine quand elle débarque au moment où elle n’avait pas annoncée sa visite.
Tu ne seras jamais à l’abri de rien, mais la seule chose que je peux te dire est que c’est à toi – et uniquement à toi – de devenir forte à force de manger des coups de poing sur la gueule. Tu vas voir, à un moment donné, tu saigneras pu. Donne toi la capacité de t’adapter et d’encaisser, pi retourne ton coup de poing encore plus fort après. Pi direct dans les dents de la vie. Ouais, donne toi la capacité de t’adapter, parce que dans la nature humaine, seul celui ou celle qui s’adapte pourra survivre.
S. xox
153
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s