Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous

Et si le hasard n’existait pas? Et s’il n’y avait tout simplement pas de hasard, mais que des rendez-vous?
Des rendez-vous avec des gens, des rendez-vous avec des opportunités, des rendez-vous avec la chance et des rendez-vous avec les échecs?
Et si toute l’analyse de notre raisonnement n’existait que dans notre tête?
Personne ne réagit pareil face à une situation que l’on se doit de vivre un peu personnellement. Certaines personnes se laissent atteindre, d’autres se font démolir, d’autre baissent les bras, et d’autres tentent de contrôler ou simplement de faire comme si rien n’était arrivé.
Ça se joue entre ta volonté et ton mental. Ton mental que tu tentes de construire à coup d’échecs et de réussites. Ton mental que tu veux bien entretenir puisque c’est souvent avec lui que se joue tes émotions et tes réactions.
Je suis le genre de fille qui pense beaucoup, mais pas trop non plus. J’aime bien analyser les différentes situations qui se présentent à moi dans la vie. Je prends toujours le temps de réfléchir afin d’essayer de comprendre pourquoi cette journée là, ça c’est passé comme ça, et pourquoi un autre jour c’était différent? Je crois que de prendre le temps de réfléchir à ce que la vie dépose sur notre chemin permet de se connaître mieux, mais également de nous apprendre à gérer des situations plus difficiles.
J’analyse, j’essaie de comprendre. Jusqu’à ce que je trouve que je me casse trop la tête et que je cherche trop loin pour rien ou encore pour me faire du mal. Malgré que, mon intuition est forte pas mal et je me trompe rarement sur mes feelings et mes visions. Le fait que je le sache, me pousse souvent à chercher, justement. Mais bref, je fini souvent par simplement m’endormir sans trop me poser de question et de me baser sur la phrase de ma vie entière : rien n’arrive pour rien.
Faites-vous parti des gens qui croient fort au destin et au fait que plus souvent qu’autrement, nous n’avons pas de réel contrôle sur les gens qui se pointent dans nos vies et sur le type de journée qui nous attend? J’aime bien me servir de cette phrase quand je n’arrive pas à saisir le pourquoi de la raison. Je m’en sers comme raison, mais souvent comme excuse. Ah pi r’garde, anyway, rien n’arrive pour rien. Si c’est arrivé de même, ça devait arriver de même, that’s it. Ouaip. Excuse et raison. Ne cherche pas plus loin simpliste, ce n’est pas toutes les questions qui viennent avec une raison et encore moins avec une réponse. La vie fait souvent bien les choses, elle s’est settée de même soit pour ton bien, soit pour t’apprendre.
La vie est déjà assez simple et compliquée comme ça. Ne te creuse pas trop les idées, laisse simplement les choses aller.
Mais qu’en est-il des gens qui passent dans nos vies? Parfois pour le temps de quelques semaines, parfois le temps de créer des liens et de se faire mal, parfois pour toute une vie… Je crois encore fermement à mon idée ; chaque personne mérite ou pas une place dans nos vies. Elles font leur travail d’eux-mêmes. S’ils sentent qu’ils peuvent nous apporter quelque chose afin de nous faire grandir et de nous apporter des sentiments heureux, ils resteront. Ou parfois ils quitteront le temps d’un moment, car la vie est ainsi faite aussi. Mais s’ils peuvent réellement faire parti de votre vie, ils vous reviendront. S’ils sentent par eux-mêmes qu’ils ne pourront jamais vous permettre de vous épanouir et qu’ils risquent de prendre une route différente, ils ne forceront pas. Ils quitteront également d’eux-mêmes. Un peu comme vous le faite aussi parfois avec des gens. Et ça, surtout ça, il ne faut pas essayer de le comprendre. La vie est ainsi faite. Et malgré ce que l’on peut penser parfois, c’est souvent pour le meilleur mais surtout pour une raison précise que l’on se quitte.
C’est parfois avec le recul que l’on peut le comprendre. Parfois avec les années et parfois, simplement en ayant une nouvelle personne à nos côtés. Et c’est souvent à ce moment-là que l’on comprend et que l’on accepte le fait que tout était une question de temps, d’endroit et de hasard.
Mais finalement, avec les coeurs cassés qui finissent par se faire réparer, on comprend plus souvent qu’autrement, qu’au fond, il n’y a pas vraiment de hasard. Il n’y a, finalement, que des rendez-vous.
S. xox 
 
Publicités

Une réflexion sur “Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous

  1. Pingback: LPS Xpress – Retour sur la semaine du 5 au 11 février 2018! – La Petite Simpliste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s