Entrevue musique : 7 questions à Caravane

Yeah! 

Chien noir. Deux mots.

Mais deux mots qui ensemble, sonne comme le pur bonheur à mon oreille.

Depuis que Chien noir est dans mon Ipod, il joue en boucle. Heureusement que nous sommes un peu moins à l’époque des CD, parce que le mien serait probablement déjà scrap à force de le faire tourner.

Chien noir c’est le premier album du groupe Caravane. Un «p’tit band de chez nous» mais qui est en train de conquérir le Québec au complet. Un band d’ici, mais un band qui a assez de talent pour faire parcourir leur musique à travers le monde.

capture5

Entrevue avec le chanteur à la voix ensorcelante, Dominic Pelletier.

7 questions que je voulais avoir une réponse. 7 questions qui vous confirmerons qui ils sont, si vous les connaissez déjà. 7 questions qui vous donneront le goût d’être en relation intime avec chien noir, si vous ne les connaissez pas encore.

o   L’album chien noir a connu un grand succès. Est-ce que vous vous attendiez à autant ou encore, est-ce que vous espériez autant de succès avec ce premier album francophone?

On s’attendait pas à grand-chose comme c’était notre premier album rock en français et qu’on avait déjà fait 3 albums en anglais (The Hunters), mais on espérait que ça puisse plaire aux gens, oui! On voulait seulement faire des bonnes tunes franco que nous-mêmes, on voudrait écouter.

o   À quoi peut-on s’attendre pour le 2e album? Et avez-vous une date de sortie officielle à nous annoncer?

On peut s’attendre à du rock qui groove et du Fuzz! Il n’y a pas encore de date officielle pour la sortie pour l’instant car on travaille encore sur l’album présentement.

o   Est-ce que vous sentez que vous ramenez une sorte de vague franco-rock au Québec? Un son différent?

Je ne sais pas, on ne se pose pas trop la question en fait. Par contre, c’était un des objectifs de Caravane d’essayer de faire un rock qui sonne plus comme le rock américain et anglais qu’on aime, mais en français. Je trouve personnellement qu’il ne s’en fait pas assez au Québec.

o   D’ailleurs, chanter avec Caravane en français, est-ce que ça fait partie de vos valeurs de groupe pour promouvoir notre langue et justement, ramener le rock francophone ou pour vous, il n’y a pas vraiment de différence à chanter et à écrire en anglais avec The Hunters?

C’était un défi au début et maintenant, j’adore chanter en français. Je suis fier aussi, c’est une super de belle langue mais c’est particulièrement dur de rocker en français. Ça demande donc plus de travail au niveau de l’écriture des textes. C’est très différent des Hunters en anglais, mais je dois dire que j’aime encore mieux m’entendre chanter dans ma langue maternelle!

o   La ville ou l’endroit où vous avez le plus trippé à donner un show?

Je dirais Rimouski pour ce qui est du Québec et dans certaines villes allemandes que je ne peux même plus prononcer et encore moins écrire le nom, mais dernièrement on a joué au show de la rentrée de l’Université Laval et il fait partie de mes shows préférés à vie je pense!

o   Vous êtes en nomination au gala de l’Adisq pour l’album rock de l’année. C’est gros! Quelles ont été vos réactions/émotions principales quand vous avez appris la nouvelle?

On était très content, on ne s’attendait pas à ça du tout! D’ailleurs, on a pas mal toujours été boudé par ce genre de truc avec les Hunters. Ça fait du bien d’avoir un peu de reconnaissance après plus de 10 ans à jouer ensemble!

o   Et finalement, toujours en lien avec la nomination, selon vous est-ce que le succès et la popularité du groupe vous permettra quand même de rester proche de vos fans et de jouer dans des bars comme le Cercle ou l’Anti ou vous visez vraiment plus grand et plus commercial à long terme? Est-ce vraiment important pour vous de rester les gars normaux que vous êtes et les pieds sur Terre?

C’est sûr que oui! On vient d’une scène très DIY alors de rester près des gens qui nous écoutent, c’est la moindre des choses! En plus, les petits shows dans les bars, c’est les meilleurs! PARTY!!!

Capture2 (2).PNG

Alors, Caravane vous inspire? Je vous laisse ici le vidéo de Maxyme (Cette tune là, c’est vraiment la mienne BTW), super bien réalisé et original.

https://youtu.be/rHyeKfDHfyM

Évidemment, Caravane est sur les Internets : Facebook et Instagram et le site officiel du groupe : caravanemusique.com

Quelques shows à venir, en attendant que Dominic donne un break à ses cordes vocales comme il dit! Caravane sera donc en spectacle à La Pocatière ce vendredi (30 octobre) et à Montréal, le 14 novembre avec Gazoline.

Sur ce, si vous ne l’avez pas déjà, je vous conseille très fortement de vous procurer mon p’tit préf, l’album Chien noir en attendant le deuxième qui sera assurément aussi «su’a coche»!

Oh, j’allais oublier de vous présenter THE Caravane. La voici, ci-bas : les 4 gars et leur caravane. 😉

capture-5

S. xox

*Toutes les photos ont été prises sur le compte Instagram du groupe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s