2015 ; Cendres & Paillettes

Mon année 2015 me fait penser à un bubble tea. Du thé et du petit pétillant. Deux choses complètement différentes mais qu’une fois agencés, donne quelque chose de papire. Mais ça reste deux contraires. Deux contraires qui se sont attirés, faut croire. Un mixte de doux et de fort. Un mixte de petites paillettes et de cendres. Comme les 12 derniers mois, qui ensemble, ont formés mon 2015 à moi.
Année instable. Une mauvaise nouvelle s’enchaînait d’une nouvelle fantastique. La meilleure nouvelle que je pouvais avoir, venait en duo avec quelque chose qui crashait vraiment mon party.
Année qui s’est cherchée. Tantôt le goût d’entreprendre des nouvelles choses, tantôt le goût de tout abandonner. Allô la motivation dans le tapis, bonsoir la fatigue et le lâcher prise. De nouveaux projets, de nouvelles motivations, de nouveaux buts. Mais aussi de nouvelles déceptions, de nouvelles réalités, de nouvelles habitudes. En 2015, tout ce qui se présentait dans ma vie venait en équipe. Du beau avec du laid, pour trouver une sorte d’équilibre I guess.
 
 
 
Les 353 jours de 2015 vécus jusqu’à présent m’ont tous apporté quelque chose. Il n’y a pas une seule journée durant laquelle je n’ai rien appris, rien découvert, rien changé, rien compris, pas une. Dans les journées merveilleuses comme dans les journées de marde. Et puis en 2015, j’avais l’âge pour tirer leçons de toutes ces belles histoires toutes aussi folles les unes que les autres, belles ou pas belles. En 2015, j’ai développé ma conscience et la compréhension des messages que la vie peut parfois envoyer. Ok ça l’air so quétaine écrit de même, mais je te jure simpliste que c’est vrai. Respire par tes deux narines bien rondes, concentre ton énergie au bon endroit et libère ta tête. Pas besoin de penser, je te l’ai dit, ce sont des messages envoyés seuls. Tu commenceras à comprendre ce phénomène la quand tu commenceras à te parler dans les moments ou tu dois t’assurer de garder tes petits pieds en équilibre. Le mental, c’est fort. Merci à toi, 2015.
2015 a été un bout de chemin en garnotte pi en asphalte. Des bouts bouetteux, des bouts durant lesquels j’avais des ailes. Une belle année quand même. Remplies de pleins de petites embûches mais surtout, parsemée de trous réparée. 2015, l’année durant laquelle je me suis sentie devenir un adulte. (baaaah, quétaine aussi, mais vrai à 110%).
Cette année n’a pas été facile, c’est vrai. Je vois maintenant, à la fin de décembre, que 2015 a été une année de transition. Une année qui m’a fait vivre tous ces petits problèmes et tous ces merveilleux moments pour m’allumer une lumière au bout de mon tunnel. Puisque je ne semblais pas assumer tous mes choix, 2015 l’a un peu fait pour moi.
Je sais ce que je veux. Je sais ce que je vaut. Je connais les gens dont je mérite. Je reconnais plus que jamais les gens qui me mérite aussi. Je connais beaucoup plus mes faiblesses, mais aussi mes forces, oh oui. Je sais ce que je veux et voudrai en amour. Je sais ce que je ne veux plus vivre. Je sais maintenant, que je suis une passionnée du travail, tant qu’il me permet de me réaliser. Je connais mes buts. J’assume mes goûts, mes préférences et ce qui me rend différente. Je sais, je veux, j’ai et j’aime. Je connais maintenant beaucoup les sphères de ma vie.
En 2015, j’ai choisi mes combats et mes batailles. Des situations pour lesquelles j’ai abandonné les armes, par orgueil, fierté, lâcheté ou manque d’énergie. Et puis il y a la pleine conscience, qui m’a averti des combats perdus à l’avance dans lesquelles je ne mets plus d’énergie aujourd’hui. Mais surtout, ce qui ressort de plus fort, c’est de croire, de tout mon petit être, aux batailles qui valent la peine d’être menée et jusqu’au bout. Je sais maintenant qui sont mes alliés et je reconnais qui ne le sont plus. La vie a fait son tri d’elle-même et je la remercie, car je crois que je n’avais pas l’audace de le faire.
2015 a été une année d’expérience durant laquelle j’ai appris sur la vie et appris sur qui je suis. On pourrait même dire qu’en quelque sorte, 2015 a été un brouillon travaillé et retravaillé, corrigé, modifié, effacé et adapté pour la vraie version, qui continuera de s’écrire un tout petit peu à chaque jour.
2016, tu arrives bientôt. J’ai le goût que tu sois mon allié et de te mettre de mon côté. Je crois que c’est un peu à mon tour de vivre, sans simplement me demander si je suis heureuse. 2016, i’m ready. Il est temps de mettre au propre ce qui s’est écrit en 2015 et de travailler encore plus fort, pour pouvoir offrir la meilleure version de mon être.

      S. xox


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s