Mon corps était ici, ma tête plus loin

Ce soir était un beau samedi soir. Un samedi soir doux, juste assez agréable pour passer une soirée dehors, verre de vin à la main, devant un bonfire.

Il y avait un moment que je n’avais pas passé une fin de semaine comme celle-ci. Habituellement, je sors avec les potes le vendredi et le samedi je récupère…disons. J’avais envie de vent frais et de repos pour ce week-end. Je me suis donc évadée quelques jours loin de la basse-ville de Québec, de mes activités quotidiennes, des festivités et du trafic. J’ai donc emprunté la route du fleuve et de la tranquillité pour finalement atterrir dans la cours de mes parents. Disons que j’étais pas fâchée! (clin d’œil à quelqu’un ici!)

Le moins que je puisse dire c’est que ça fait du bien, de passer des petits moments simples entourés de ceux qui nous sont chers. De prendre le temps de prendre de nos nouvelles autre que par Facebook, de prendre le temps de discuter ensemble et de prendre soin de nous. Bref, que de bons moments à la maison familiale, comme toujours.

Le but de l’évasion de la ville était également de passer du temps avec moi-même. Qui suit mon dernier article Overdose, je suis à un point où je dois prendre certaines décisions pour mieux éclairer mes directions. J’ai donc pris ce moment durant la soirée du samedi. Beat dans les oreilles comme toujours, je me suis bien installée à l’extérieur et finalement, je me suis complètement laisser emporter par ma musique… qui m’a directement amené à Nashville, en ce 4th of July. God que j’aurais été prête à vendre une jambe et ce, même si elles sont vraiment pas longues, pour être là ce soir. Le 4th of July c’est juste comme… trop fou?!  Et vous savez le plus triste dans toute cette histoire? C’est que cet été, je ne mettrai pas les pieds dans la capitale de la musique et pourtant, j’y suis allée les trois derniers étés. Ça me manque tellement. Alors pour me consoler (ou me déprimer encore plus) j’ai fait défiler des flashback de mes 3 derniers voyages à Nashville dans ma tête et je me suis monté tout qu’un setup de ce à quoi aurait ressemblé ma soirée si j’étais là encore ce soir.

nashville team.PNG

Je serais probablement dans un hôtel downtown, beaucoup trop cher mais bon, il n’y a pas de camping à Nashville alors on fait avec ce qu’on a! Probablement avec une Budweiser à la main. Jamais je ne bois de Bud ici, mais aux states, t’as comme pas le choix. Donc, Budweiser à la main, un beau gros cheeeeeers avec mes amis en se disant que ce soir sera probablement notre troisième soir de party mais, quand t’es à Nashville, ben tu troques ta fatigue pour un gros YOLO, et tu dis à ta fatigue de repasser la semaine prochaine.

Moi pi mes chumettes on se seraient mit belles, telles de vraies country girl. Cut off jeans ou petite robe ce soir les filles? Chapeau ou casquette? Je mets mes country boots de quelle couleur? Wow… Pas compliqué plus que ça quand t’es là-bas. De toute façon, nous étions tous là pour la même raison : notre amour inconditionnelle pour la musique et encore plus pour le country.

J’aurais donc enfilé mon kit de country girl pour ensuite descendre sur Broadway beaucoup trop festive avec le reste du clan. J’aurais fait un petit arrêt au Tin Roof Broadway, le temps de saluer mon doorman préféré Luke, pour ensuite me diriger au Stage. Nous aurions chanté beaucoup trop fort sur nos country hits préférés et fait un nombre incalculable de demandes spéciales aux chansonniers. Après un ou deux autres verres, nous aurions fait quelques autres pas pour finalement terminer la soirée à notre fidèle bar, le Legend Corner.

C’est beau Nashville. Chaque bar est comme une salle de spectacle. Les amoureux de la musique qui veulent percer se donnent corps et âmes dans ces pubs. Ils nous font vibrer au son du hot country toute la journée mais aussi toute la nuit. Ils le font par passion, car leur salaire est seulement le chapeau passé dans la foule. Donc si vous avez la chance de mettre les pieds à Nashville, tipper les chansonniers, ce sont leur gagne-pain pour rendre votre soirée mémorable.

Avec un restant de voix (je reviens toujours de se voyage sans parler), nous serions retournés sur nos pas vers l’hôtel tous comblés avec un petit sourire en coin, profitant du moment présent, se sentant choyé d’avoir été à Nashville ce soir là et d’avoir pu apprécier le son des guitares et des voix country. Nous aurions mit fin à notre soirée en écoutant le son des claquements de nos 7 paires de country boots réunis, marchant au son de la passion.

Parce que le country, ce n’est pas seulement un style de musique, mais aussi le choix d’un style de vie.

Yep, we are country!

country concert.PNGS. xox

P.S : N’oubliez pas le show de Keith Urban au FEQ vendredi prochain sur les plaines! Nous, nous y serons en majeure partie :).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s